Ce n’est pas toujours drôle

Le problème avec la volonté de vouloir absolument régler un problème, c’est la tendance à se perdre dans les tenants et les aboutissants du problème. Plus ce dernier dure, plus tu veux en comprendre les causes et plus il semble prendre de l’ampleur. Pas étonnant avec toute l’énergie qui lui est consacré!

Te ranger derrière cette phrase : «Il faut que je règle ce problème» te confine dans un espace disons… problématique. Avec des mots qui font parfois allusion à une grande difficulté, à laquelle se rattache beaucoup de tension et qui capte une grande partie de ton attention.

Il te serait peut-être plus profitable de changer ta perspective en te disant : «Peu importe comment ou pourquoi ce problème est arrivé, voyons voir ce que la vie va me présenter d’utile et bénéfique en chemin vers la solution.» La différence dans l’attitude est subtile mais elle fait toute la différence! Parce que si ton attention est centrée sur le problème, elle ne peut être axée en même temps sur la solution. Les deux sont des opposés.

Le point de départ de cette démarche orientée vers la solution est l’acceptation totale et sans équivoque de ce dit (petit ou gros selon ta perception) défi-problème ou opportunité de grandir.

La vie

P-S : Bonne nouvelle : chaque question génère une réponse proportionnelle à la question.

0

Ajouter un commentaire