PARCE QUE :
– Il n’y a pas d’erreur possible.
– C’est votre corps lui-même qui décide sur quoi travailler. Ni vous ni moi n’avons de diagnostic à faire.
– Il n’y a aucun effet secondaire!
– L’éventail des résultats obtenus est extrêmement large.
– C’est un traitement non invasif, sans risque et sans douleur, vous n’avez qu’à vous allonger.
– Les effets sont cumulatifs.
– La plupart des gens trouvent l’expérience agréable. Certains relaxent, d’autres s’endorment.

L’ouvrage du Dr Harch, The Oxygen Revolution, est une véritable référence en la matière. Lui et son équipe ont découvert de nombreuses applications et ont soulagé des centaines de personnes depuis les 25 dernières années.

Aux États-Unis,
plus de 700 hôpitaux sont équipés et prodiguent des soins en thérapie hyperbare.

Est-ce sécuritaire?

En Angleterre, en plus d’une vingtaine d’hôpitaux, il existe plus de 50 «MS Therapy Centres» – des Centres de thérapie – qui offrent l’oxygénothérapie pour soulager les symptômes de plusieurs anomalies du corps. Chaque année plus de 100,000 personnes ont recours à des traitements à l’oxygène dans ces centres.
En 2008 une étude a conclu : «In over 30 years of operation, over 2.5 million sessions of oxygen treatment using barochambers have been undertaken without a single serious incident.»

– L’oxygénothérapie est largement reconnue en Russie. Elle est utilisée comme traitement pour 60 différentes conditions. Le docteur B. V. Petrovski, member de lAcadémie des sciences de Russie, travaille avec la thérapie hyperbare depuis 40 ans.

– En France il y a 23 Centres de médecine hyperbare.
Ils utilisent l’oxygène pour soulager des personnes aux prises avec divers malaises, entre autres, pour favoriser la cicatrisation des tissus brûlés lors d’une radiothérapie. Un des médecins explique : «Dans un caisson hyperbare, le médicament utilisé est l’oxygène pur à 100 %… et sous pression ! Un médicament qui a aussi l’avantage de renforcer nos défenses immunitaires.»

– En Chine plus de 4000 hôpitaux utilisent actuellement l’oxygénothérapie avec succès et plusieurs millions de personnes en bénéficient.

«Il n’y a rien de comparable qui existe à la sensation d’avoir son cerveau réactivé durant un traitement à l’oxygène hyperbare et réaliser ensuite que vous pouvez faire des choses aujourd’hui que vous ne pouviez pas faire avant!»
William A. Duncan, MBA, Ph.D. ex-responsable des politiques de santé pour l’éducation et le système carcéral aux États-Unis pendant dix ans.

Venez en faire l’expérience. Offrez à votre cerveau et à votre corps un cadeau exceptionnel.

Prenez-rendez-vous!